La musique, miroir de soi, voie de transformation 2-RELATION A L’AUTRE

Musique miroir relation a l'autre

(avant de lire cet article, je vous propose de lire les chapitres précédents, en partant de l’introduction ici : INTRUDUCTION )

II – Relation à l’Autre. Explorer, découvrir. Réintégrer les sens

A partir de cette présence à Soi, je vais pouvoir rentrer en relation avec le monde extérieur et interagir avec lui. Cette exploration se fait à travers les sens qui renvoient évidemment à des sensations… Pour les 5 sens communs, nous avons :

  • L’ouïe. (il me semble inutile de donner plus de précision en lien avec la musique)
  • Le toucher. Dans la pratique musicale, le toucher à son importance déjà dans le contact à l’instrument. Pour la guitare, la relation à l’instrument va se développer par le contact au bois, aux cordes, à leur vibration et à leur résonance. La technique instrumentale se développe aussi par ce contact.
  • L’Odorat et le Goût . Pour l’Odorat, concrètement, mon état interne (et donc “ma” musique) va être “influencé” par l’odeur de la pièce. Ensuite je fais souvent référence au saveurs, ou odeurs, pour des analogies avec la musique… Pour les modes notamment, les parallèles entre la musique et la cuisine (très fréquents dans la musique de l’Inde) sont très pertinents et parlent assez rapidement pour aiguiller l’expérience musicale.
  • La vue. Dans l’apprentissage, la vue est un excellent moyen de se relier au musicien pour capter, en plus du son, l’état à partir duquel il s’exprime. Si l’on est sensible au mouvement, nous allons pouvoir capter beaucoup “d’informations” par le regard. Aussi, comme pour les saveurs, j’utilise fréquemment des analogies aux couleurs dans la musique.

Si nous avons ces 5 sens connus, nous avons en fait d’autres sens, (que nous ne détaillerons pas ici), comme la perception sensible de son propre corps en mouvement.

Dans cette exploration du monde extérieur, nous allons également retrouver notre façon de vivre des situations nouvelles, d’expérimenter des expériences inédites, comme un concert (chaque concert est différent, avec un publique différent, des conditions différentes…).

Nous allons alors forcément rencontrer l’Autre. Qu’il s’agisse de compagnons de jeu, ou d’un publique, il va y avoir relation avec un autre que moi. Il est alors très intéressant et important d’être attentif à la façon dont nous entrons dans cette relation.

Jouer de la musique accompagné (soit par d’autres musiciens, soit par le publique) est une expérience assez intime, voir très intime. C’est la que l’Autre peut représenter un miroir très fort. Il va nous révéler notre manière de rentrer en relation, notre manière de communiquer, d’échanger. Il va nous permettre de voir dans quelle mesure je suis en lien avec moi-même, et mes sentiments, et dans quelle mesure je m’autorise à les exprimer en sa présence.

Si l’autre représente un obstacle (soit parce qu’il est vu comme un concurrent, soit parce qu’il est vu comme “supérieur” ou “inférieur”, ou parce qu’il me fait peur,  peu importe la raison) il est intéressant de ressentir pleinement la barrière que nous pouvons mettre à ce moment la. Éventuellement, pour ceux que cela intéresse, nous pouvons observer ce qui est psychiquement projeté sur cette personne.

L’Autre va donc m’aider à “dénicher” les différentes constructions qui m’empêchent d’être sincère. Et tout ceci renvoie toujours à la relation à Soi, socle de toutes les étapes suivantes,  qui me permet de ressentir (au lieu de fuir) ce qu’il se passe concrètement en moi, en présence de l’Autre, que cet Autre soit humain, réel, imaginaire ou symbolique…

Des pistes à explorer lorsque je joue en présence de quelqu’un :

  • avant de démarrer, prendre quelques secondes pour observer mon état interne.
  • quelle est l’odeur de la pièce, l’ambiance générale?
  • quel est le rythme de ma respiration?
  • lorsque je joue quelle sensation dans les doigts, les bras, le haut du corps?
  • quelle sensation dans les jambes, les pieds?
  • observer les différences selon les situations

Ces proposition sont des idées non exclusives. Il me semble important de démarrer par une ou deux choses à la fois. Plus tard nous pourrons être présent à tous ces paramètres en même temps.


[ms_person name=”Julien Desbordes” style=”below” title=”Professeur de guitare, fondateur de Guitar Connection” link_target=”_blank” overlay_color=”” overlay_opacity=”0.5″ picture=”https://guitarconnection.fr/wp-content/uploads/2016/03/julien-desbordes-108.jpg” piclink=”http://guitarconnection.fr/enseignant-professeur-de-guitare-lyon” picborder=”1″ picbordercolor=”#020202″ picborderradius=”1″ iconboxedradius=”4px” iconcolor=”” icon1=”fa-user” icon2=”fa-facebook-square ” icon3=”fa-linkedin-square” icon4=”” icon5=”” link1=”http://guitarconnection.fr/enseignant-professeur-de-guitare-lyon/” link2=”https://www.facebook.com/juliendesbordespage/” link3=”https://fr.linkedin.com/in/desbordesjulien” link4=”” link5=”” class=”” id=””]Julien est guitariste et musicien. Il pratique et enseigne également le Tai Chi Chuan. Sa pédagogie se nourrit de la pratique de la musique, du Tai Chi, du Chant Dhrupad et de ses recherches personnelles.[/ms_person]

Laisser un commentaire